Archives de catégorie : enligne

N° 36 – DIFFICULTÉS DE LECTEURS

Quelles réalités se cachent derrière le trop fameux « ils ne savent pas lire » ? À la différence du n° 17, ce numéro est davantage centré sur l’apprenant et il est serti de multiples portraits de non-lecteurs mais aussi de lecteurs, pour essayer de mieux cerner la diversité des modes d’appropriation de l’écrit et des conditions qui rendent cette appropriation possible, parmi lesquelles la peur d’apprendre et le rôle de la médiation culturelle. Diversité également des publics évoqués puisque les difficultés ou les horizons de lecture présentés sont, entre autres, celles d’élèves d’école primaire, de 6e en REP, de BTS en chaudronnerie, d’un étudiant en faculté de lettres ou de détenus de la prison de Loos. Des activités qui cherchent, modestement mais résolument, à inventer pour s’adapter à ces diversités.

Numéro épuisé. Les articles sont téléchargeables sur cette page.

Sommaire

Je fais comme s’ils savaient lire  /  M.-M. Cauterman 9


Je fais comme s’ils ne savaient pas lire  /  D. Fabé 23


Les difficultés de lecture au collège: quelques interrogations  /  B. Daunay 51


Difficultés scolaires en 6e de REP: identification et remédiations  /  D. Crunelle, C. Damarey, L. Plancq 73


Mathieu ou le ROC imperméable : lecture en BTS  /  C. Coget 91


Diminuer la peur d’apprendre: le rôle de la médiation culturelle  /  S. Boimare 109


Lecture, Culture et / ou la vraie vie. Lire ou vivre des livres. Vive la lecture / vivre la lecture  /  S. Suffys 119


Un peu de temps  /  F. Leclerc du Sablon 139


Ne sait pas lire ! Félicitations  /  P. Heems 159


Mes lecteurs de troisième d’insertion  /  L. Godbille 167


Lire au petit se né pas super, c’est manifique !  /  M. Cousin, F. Gagneuil 179


Des histoires de malentendus  /  F. Darras, M.-F. Desprez 191


Des nouvelles du livre pour la jeunesse : Le clonage  /  É. Vlieghe 201

Éditorial

Le présent numéro évoque les difficultés de lecteurs. Difficultés de lecteurs et non pas difficultés de lecture : pourquoi cette nuance ? Simplement pour concentrer notre attention sur l’apprenant. Mais ce n’est pas parce que nous évoquons ici ces élèves (qu’ils soient à l’école, au collège ou au lycée) pour qui la lecture peut poser problème et qui donc nous posent problème à nous, enseignants, que l’intégralité des articles sera consacrée aux non-lecteurs. À la différence du numéro 17 de la revue, clairement orienté, celui-là, vers l’enseignement spécialisé et la pédagogie du soutien, les élèves dont nous parlons ici ne sont pas forcément des élèves en grande difficulté et certains sont même réputés bons élèves. L’objet de ce numéro de Recherches n’est donc pas l’illettrisme. Cela ne veut pas dire pour autant que nous nions l’existence d’élèves en très grande difficulté voire totalement non-lecteurs au sein du système scolaire.
Cependant l’existence de ces élèves ne doit pas occulter celle de tous les autres. Ceux qui sont trop souvent rapidement catalogués comme ne sachant pas lire parce qu’ils nous posent des problèmes d’enseignement et qui pourtant maitrisent de réelles compétences de lecteur.
Posons plutôt que les lecteurs en difficultés sont des personnes et que chacun d’entre eux est un cas particulier qu’il n’est pas opportun de noyer dans un discours globalisant. Le trop fameux « c’est affreux, ils ne savent pas lire ! » […]

 

n° 35 – HÉTÉROGÉNÉITÉ

Qu’entend-on par hétérogénéité en maternelle, au CP, au collège ou au lycée ? Que peut apporter la rencontre entre une classe de 6e et une institutrice spécialisée messagère de sa classe d’IEM, entre deux classes d’un même collège, entre une école primaire et des enfants autistes ? Comment rend-on une classe homogène quand une classe dite « hétérogène » est une classe où les élèves ont du mal à vivre ensemble ? Des idées pour que le travail de groupes soit un outil d’apprentissage mais aussi un lieu où se travaille la relation à l’autre et à soi-même (ses difficultés mais aussi ses projets).

Ce numéro est en vente sur notre site. Les articles sont téléchargeables sur cette page.

Sommaire

Ils sont insupportables !  /  M.-F. Desprez 7


Ces enfants-ci, ces enfants-là… : du côte de la différence repérée comme telle ; du côté des différences banalisées et multipliées  /  S. Suffys, A. Delreux 17


La prof et l’élève  /  J. Warlop, M-M. Cauterman 49


Hétérogénéité, autonomie, … blablabla ?  /  C. Coget 53


Silence ! On se parle  /  F. Bertot 71


L’hétérogénéité au service du travail de groupe  /  M. Bleuse 81


Ce n’est pas la question  /  B. Liénard 93


Indices d’hétérogénéité dans une démarche d’écriture en projet  /  F. Ruellan 99


La classe de l’autre  /  M. Habi 137


Au secours, on a perdu la classe de 4e A…  /  M. Constant 147


L’aide individualisée en seconde  /  N. Denizot, C. Mercier 163


Le carnaval des copies ou de l’évaluation scolaire à la socialisation du savoir  /  Y. Debuys 177


Enfants tout venant – enfants handicapés: Travailler ensemble  /  N. Deroubaix 205


Ma classe de seconde C : des exclus de l’intérieur  /  S. Naudin 217


Des nouvelles du livre pour la jeunesse : Le vampire (2)  /  É. Vlieghe 229

Éditorial

Posons comme principe qu’il n’est nullement question dans ce numéro de Recherches de remettre en cause la nécessité de l’hétérogénéité au sein des classes et des établissements. Bien au contraire, et pour des raisons évidentes à quiconque s’est un peu intéressé au problème. On peut rappeler brièvement l’échec et le caractère le plus souvent explosif des classes ghettos (CLAD fermée, seconde Z ou quatrième passerelle), il nous semble important de mentionner aussi que le respect que nous portons aux élèves nous empêche de les étiqueter trop facilement comme « bons » ou « nuls », sans oublier que l’hétérogénéité est dans la loi et dans les textes officiels… Mais surtout, même si cette raison parait à priori « ronflante » et fort « politiquement correcte », parce que l’apprentissage de la différence fait partie de l’éducation et que l’hétérogénéité, c’est aussi l’apprentissage de la citoyenneté. On peut même ajouter que plus l’hétérogénéité est grande, plus c’est formateur : des tentatives de rencontres ou d’intégration d’élèves handicapés auprès d’élèves « normaux » montrent que ces derniers ont beaucoup appris de ces expériences. […]

N° 34 – IMAGES

Des propositions de travail sur des supports imagés très divers : un film, des affiches de film ou de pièces de théâtre, des illustrations de nouvelles, des images de Pef ou de Goya, des bandes dessinées… Se servir de l’image pour faire parler, pour apprendre à lire et à communiquer (article d’une équipe de l’institut de rééducation psychothérapeutique de Roubaix consacré à l’usage du pictogramme), pour se regarder (travail sur des présentations orales filmées en 3e d’insertion), pour comprendre d’autres images, pour faire écrire et inventer. Des points de vue sur l’image que les élèves ont et donnent d’eux-mêmes mais aussi des interrogations sur la pseudo-évidence de l’image et de son utilisation comme facilitateur d’apprentissage.

Le numéro est en vente sur notre site.
Les articles sont téléchargeables sur cette page.

Sommaire

Image de soi, oral et vidéo  /  L. Godbille 7


Le freak, c’est chic ! /  M. Habi 15


Pas besoin de leur faire un dessin : quelques réflexions à propos de ces petits dessins qui, normalement, valent mieux qu’un long discours  /   Ch. Deneuville, Patrice Heems 35


Champ/contre-champ sur l’image et le texte littéraire en classe de 4e : lectures du fantastique  /  J.-P. Hannecart 41


Le choc des images ou la vérité sort de la bouche de Marcel  /  L. Godbille  63


Travailler dans les classes avec le photolangage  /  N. Bliez-Sutterot 65


Quatre images pour une séquence  /  D. Fabé 81


Communiquer et apprendre à l’aide du pictogramme  /  O. Gaffez, V. Ketels, K. Khiter, C. Monnier, P. Turbot, 99


L’image réfléchie des élèves  /  M.-F. Desprez 111


Des images molles aux traces du langage. Du langage imagé aux images qui parlent  /  S. Suffys, M. Ternoy 121


Image, attention à la noyade  /  A. Achille 191


Trafic d’affiches  /  K. Serlet, G. Bochaton 197


Bande dessinée et genre policier en classe de seconde  /  N. Denizot, C. Mercier 227


Des nouvelles du livre pour la jeunesse : le vampire (1)  /  É. Vlieghe

Éditorial

Qu’est-ce qui a conduit le comité de rédaction de Recherches à consacrer un numéro de la revue à l’image ? Tentation de la mode ? Après l’oral, la littérature de jeunesse, autres thèmes particulièrement branchés, l’image serait-elle un sujet très tendance ? Si telle était notre motivation, il faut bien dire que nous serions un peu décalés : voilà de nombreuses années désormais que cette « mode » sévit, sinon dans les pratiques majoritaires, du moins dans les injonctions officielles comme dans les manuels qui cherchent consciencieusement à obéir à ces dernières…
La motivation de ce numéro est évidemment ailleurs : l’enseignement de l’image en cours de français a désormais une histoire suffisamment longue pour qu’on puisse exercer un regard critique sur les effets didactiques et pédagogiques de cette injonction institutionnelle. […]

N° 33 – ORAL

Comment faire avec les injonctions d’enseigner l’oral ? Analyses institutionnelles et propositions didactiques (collège, LP, école élémentaire, lycée) permettent d’y voir un peu plus clair. Cadres didactiques généraux sur la parole en classe et le travail sur l’oral. Parallèlement, on s’interroge sur les limites des pouvoirs de la didactique : objectifs du travail des orthophonistes, analyse des digressions dans le travail de groupe. Sont questionnés également certains aspects des relations oral/écrit.

Le numéro est en vente sur notre site.
Les articles sont téléchargeables sur cette page.

Sommaire

L’oral au rapport ! ou comment l’Institution s’empare de l’oral / B. Daunay 7


Un oral, des « orals », et d’autres voies orales… / S. Suffys 29


Parce que mon beau-père est CRS… ou comment faire parler des textes en classe de 6e / D. Fabé 61


La parole en classe et l’enseignement de l’oral : Champs de référence, problématiques, questions à la formation / É. Nonnon 75


Côté prof, côté élèves : l’oral interrogé / M. Calonne 91


Saisie d’oral / M.-M. Cauterman 101


Travail en seconde autour d’une interview du CPE / N. Denizot 119


La terrible force du silence / M. Calonne, L. Godbille, P. Heems 131


Vous avez dit « orthophonie… » ? / D. Crunelle 139


Digressions dans les interactions verbales entre élèves travaillant en groupe / E. Verstraete 151


L’oral et la construction des savoirs dans des activités de français / M. Dreyfus, M. Cellier 181


Pour une approche intégrée du travail sur l’oral : réflexions sur les tâches langagières et les fils rouges de l’enseignant / É. Nonnon 199


Les mots émettent de l’espace / G. Bochaton, K. Serlet 215


Non ! Ils n’écrivent pas comme ils chantent !… / L. Godbille 237


Ils écrivent comme ils parlent. Discussions autour de quelques idées reçues / Isabelle Delcambre 245


Des nouvelles du livre pour la jeunesse : antiquité et mythologies égyptienne, grecque, romaine / É. Vlieghe 265

Éditorial

La question de l’oral est dans l’air du temps (à Recherches et ailleurs…), comme l’est la violence, comme l’est l’image… Dans les circonscriptions, chez les concepteurs ou demandeurs de stages (les IEN, IPR, équipes d’établissements, etc.), la question est récurrente : il faut enseigner l’oral, il faut évaluer l’oral. Mais les enseignants se demandent si l’oral est quelque chose qui s’enseigne… Les injonctions officielles peuvent prendre des formes variables selon les niveaux scolaires mais la pression est équivalente à tous les étages : au collège, elle a pris la forme d’une nouvelle case à remplir dans les bulletins trimestriels ; on peut s’attendre à ce que la question : « Et, sur l’oral, vous faites quoi ? » devienne un leitmotiv des entretiens d’inspection ; à l’école élémentaire on assiste à la résurgence des vieilles thèses de Laurence Lentin, la maitrise de l’oral conditionne la réussite de l’entrée dans l’écrit, thèses qu’il faut revisiter pour ne pas en être prisonnier […]

N° 32 – LITTÉRATURE DE JEUNESSE

Depuis que la littérature de jeunes est entrée en classe, qu’est-elle devenue ? Comment continuer à innover avec les livres ou les albums en lecture et écriture sans céder à la banalisation scolaire ? Des démarches sont proposées pour le collège et les élèves en difficulté de l’école élémentaire. Peut-être faut-il aller aussi voir en dehors de la classe, dans les quartiers et auprès des parents, ou, dans le cadre des activités scolaires, emmener les élèves dans une « vraie » librairie, ouvrir le CDI à de « vrais » auteurs. Pour finir, il est également intéressant de s’informer sur l’édition (comment évolue-t-elle ? qu’en disent les éditeurs ?).

Le numéro est en vente sur notre site.
Les articles sont téléchargeables sur cette page.

Sommaire

La littérature de… ? / D. Fabé, S. Suffys  9


Libres lecteurs : lire des albums pour ne rien apprendre/enseigner / F. Darras, M.-F Desprez  41


Le conte, littérature enfantine ? L’histoire d’un malentendu / M.-A. Thirard  51


Littératures de jeunesse : quelle légitimité scolaire ? / M. Constant  79


La caverne de Batman. Visite au pays des livres / L. Godbille  93


À la rencontre des éditeurs… / M.-F. Desprez, É. Vlieghe  111


Histoires de livres dans un quartier / par ses acteurs  127


On va faire une BCD dans l’école, comme ça on aura une BCD dans l’école / P. Heems  143


Animer les livres… oui ou non ? / A. Bocquet  147


Regards de parents / L. Godbille  159


Lecture cursive: restituer… Oui, mais comment ? / É. Vlieghe  167

Le géant, le cagibi et le caméscope (Une recette de lecture au cycle II) / P. Heems  175


Où il n’est pas question de recettes miracles pour faire lire les élèves… / K. Serlet  181


Visite guidée dans le monde des albums pour les collégiens / A. Vautravers  195


Dernières tendances en matière de collections… / É. Vlieghe  209


Chronique des « chroniques de littérature de jeunesse… » et compléments pour T. Lenain et Gudule (R. 22 et R. 26) / É. Vlieghe  223

Éditorial

Il y a une quinzaine d’années, les pédagogues qui voulaient rénover l’enseignement du français à l’école et au collège découvraient la littérature de jeunesse et la faisaient entrer en force dans les classes. Contre la littérature. En apparence du moins. De toute évidence, dans l’expression littérature de jeunesse, c’est le mot jeunesse qui retenait toute leur attention : enfin un objet à lire qui s’affichait comme tel, mais qui en même temps affichait son lectorat ; posait son lecteur en même temps qu’il se posait. Il y avait bien longtemps que le lecteur avait disparu, du côté de l’autre, de la vraie littérature : la puissance imposante de l’objet à lire l’avait écrasé, depuis longtemps. Alors comme il commençait à se dire qu’il ne pouvait pas y avoir d’apprentissage sans élève, il commençait à se dire aussi qu’il ne pouvait y avoir de lecture sans lecteur. En entrant en force dans les classes, la littérature de jeunesse a surtout fait entrer dans les classes, le lecteur, son travail, sa zone de compétence dans le texte, dans la construction du sens. […]

N° 31 – VIOLENCES CULTURELLES

Violences ordinaires des institutions sur l’individu (élève, enseignant, parent) ; violences des valeurs non partagées (le passage 3e/2nde et la découverte d’un nouveau monde, où l’on découvre qu’appliquer une consigne d’écriture ne suffit pas à séduire le professeur), violence de la culture que le professeur/l’élève vit comme étrangère, violence de l’écrit sur l’oral, violence de la distance entre qui enseigne et qui apprend. Comme à l’habitude, les articles portent sur le collège, le LEGT et le LP, les classes spécialisées de l’école élémentaire, et même la formation initiale des enseignants !

Le numéro est en vente sur notre site.
Les articles sont téléchargeables sur cette page.

Sommaire

Chronique de la violence ordinaire / P. Heems  9


Le « choc » de la seconde : une épreuve scolaire inégalement répartie / A. Barrère  15


Isabelle et Guillaume ou quand l’écriture devient violence / D. Fabé  29


Moi, je suis un gitan / M. Dépret  39


Des Rebeus, des Chinois, du Petit Larousse et de l’évaporation / F. Teillard  45


« En seconde, on ne fait plus de français, Madame, on fait des lettres » / M.-M. Cauterman, I. Delcambre, C. Mercier  53


Petites violences ordinaires / F. Darras, M.-P. Vanseveren  83


La vie rêvée du lycée professionnel / M. Calonne  89


L’apprentissage de la dissertation littéraire en première technologique / C. Mercier  101


Nadège ou les infortunes de l’écriture / I. Delcambre, N. Denizot  115


Je n’ai aucune autorité / S. Suffys  143


Culture de l’écart / M.-M. Cauterman, M. Habi  169


Le « prof » et son image : le portrait de Dorian Gray / L. Godbille  183


De la posture de l’élève à l’imposture du professeur : l’indifférence était presque parfaite / O. Grimbert  191


Un projet pour « en sortir » : une expérience de travail en commun autour de la presse… et d’autres choses / M. Bertoncini, S. Polomé  197


Ta mère à l’école / P . Heems  207


Des parents, des enseignants font des histoires : croire le monde à son image / M.-F. Desprez  213

Violence verbale : besoin de différer, pour entendre leur souffrance / C. Desbiens  225


Des nouvelles du livre pour la jeunesse : Violences (physiques, verbales, psychologiques, symboliques…) à l’école / É. Vlieghe  231

Éditorial

Violence des banlieues, du métro, de la guerre, des médias et des sorties d’école. Incivilités et sauvageons. Il y aurait les agresseurs et les agressés. Ceux qui mettent en danger et ceux qui sont en danger. Un monde où celui qui est désigné comme violent, serait nécessairement l’autre, si différent de moi que je ne peux en aucun cas m’identifier à lui. Monstrueux comme Dutroux. Dit autrement, d’un côté il y aurait les bons, de l’autre les mauvais. Pour les séparer, le fossé d’un acte évidemment violent. Au cœur de cette représentation manichéiste, l’école devrait redevenir le sanctuaire qu’elle est supposée avoir naguère été. Lieu d’une paix construite dans des parenthèses qui la bétonnent : quelques barrières qui en protègent les accès contre d’éventuelles irruptions seraient le symbole de cette suspension. Toute violence en serait éradiquée pour qu’en toute quiétude les élèves puissent enfin apprendre. Ou plus exactement pour qu’en toute quiétude les enseignants puissent enfin enseigner, sans en être empêchés par les élèves. Avec neutralité, objectivité et impartialité.
Mais c’est oublier que la violence est inhérente à l’école. […]

N° 30 – PARLER DES TEXTES

Parler des textes qui nous parlent (du monde et d’autre chose) en fuyant le commentaire techniciste. De l’apprentissage de la compréhension au CP à la critique littéraire au lycée. Et entre deux, de nombreux exemples au collège et au LP, ainsi qu’en classe d’adaptation, de situations de parole autour des textes qu’on lit mais qu’on ne cherche pas à « commenter ». Une mise au point théorique sur la notion de lecture littéraire.

Le numéro est en vente sur notre site. Les articles sont téléchargeables sur cette page.

Sommaire

Découvrir la littérature de jeunesse / I. Lempens  9


La « lecture littéraire » : les risques d’une mystification / B. Daunay  29


« C’est quoi c’t mec ? Y a fumé la moquette ? » Paroles d’élèves sur un texte / K. Serlet  61


Le procès de Naïs / M. Calonne  75


Enjeux des activités métacognitives dans les premiers apprentissages de lecture et de compréhension de textes / M. Pagoni  91


Je cible un livre, je l’inspecte, je le lis, et hop : je le fiche. Je suis acteur au CDI / L. Godbille  121


Lire et parler des textes : parole prescrite/parole réelle – textes muets/textes bavards / S. Suffys  133


Des mondes à construire, des textes à explorer / M.-M. Cauterman  165


Produire des critiques littéraires / N. Denizot, C. Mercier  193


Quand le dégout devient moteur : la réécriture comme lecture / L. Godbille  211


Des miettes de sens aux paroles sur les textes : une utopie ? / M. Constant  229


Des nouvelles du livre pour la jeunesse : le sida / É. Vlieghe  253

Éditorial

Naguère, par les textes, l’élève était conduit sur le chemin du panthéon, sommé de se hisser jusqu’au beau. Quasi l’ineffable. D’ailleurs, beaucoup en cours de route en perdaient la voix. Par chance, l’école ne les engageait pas tous sur cette route difficile : il y avait bifurcations et impasses dont seuls se tiraient ses sujets les plus méritants, ou plutôt, les plus dignes.
Aujourd’hui, l’élève reçoit l’injonction de traquer dans les textes, pour les nommer, champs lexicaux, avatars du schéma actanciel et figures de style protéiformes. Ces mots d’allure savante qui résonnent dans le maquis des techniques d’écriture masquent difficilement son silence. Une telle approche pourrait pourtant laisser croire que l’enjeu est de rendre enseignables les Belles Lettres en en faisant des objets de savoir, et donc de discours, identifiés et identifiables […]

N° 28-29 – FICTION

Des relations (paradoxales) entre fiction et réalité, ou comment, en classe, jouer avec (contre ?) le pouvoir des fictions. De nombreuses propositions didactiques (parfois quasi philosophiques) autour de l’écriture de fiction en collège, et d’autres (quasi sociologiques) autour de la lecture de textes fictionnels en LP (dont une nouvelle inédite de P. Boulle). Travail sur l’image en 3e, sur l’élaboration de récits d’énigme, sur la compréhension, en 2nde, de textes reposant sur l’opposition réalité/fiction.

Le numéro est en vente sur notre site. Les articles sont téléchargeables sur cette page.

Sommaire

Documents interdits, de vraies images fausses / J.-F. Inisan 7


Le Maitre qui n’existait pas. Réflexions à propos d’un instituteur virtuel / P. Heems 23


Leonardo Di Caprio, Le Clézio, Zola. Quelques problèmes de fiction dans une classe de 3e / D. Fabé 33


Quelles utilisations de la fiction en classe de français ? Entre fiction et réalité, l’espace pédagogique de l’analogie / S. Suffys 41


Fiction et professeur de français (fragments de mémoires professionnels) / F. Crignon, L. Urnauer, C. Delcroix 69


Un projet d’écriture ou « comment les 4e F ont inventé L’Homme en noir » / L. Stoesel 97


À la recherche du coupable. Métalangage des élèves dans la rédaction d’un récit d’énigme / J. Dolz, B. Schneuwly 113


Et le poisson devint lapin… Magie ou construction d’une fiction ???  / K. Serlet 133


Et toi, t’y crois au Père Noël ? / I. Lempens 139


« Tu mens, toi ? » Des élèves de 2nde aux prises avec les notions de fiction et de réalité / I. Delcambre 153


Ma drogue à moi : aborder la fiction en seconde professionnelle / M. Calonne 179


Et en plus, il faut lire des romans ? / F. Rougerie, P. Silbermann 187


Ce je fictionnel que je suis, que je ne suis pas / K. Serlet 207


Je suis une fiction / M. Bertoncini 213


Gabrielle Vincent nous écrit 233


Nouvelles épreuves de Bac Pro : entre réalité et fiction / M. Calonne 237


Des nouvelles du livre pour la jeunesse : La « réalité virtuelle » / É. Vlieghe 253

Éditorial

Ce numéro de Recherches n’a pas pour cadre la problématique des processus cognitifs enjeu dans la réception et la production des textes narratifs. Il n’y est question ni de schémas narratifs ni de règles structurelles. Le projet de la Rédaction n’a pas été de chercher du côté des aides à mettre en place pour que les élèves lisent et écrivent mieux des récits – explicitement du moins.
Ce qui est au cœur de cette livraison, c’est l’histoire, l’histoire qui est racontée, c’est-à-dire le lieu où s’expérimente la puissance des mots et où se pose la question de ce qui est vrai, faux, ou vraisemblable. Dans ces zones, les frontières sont souvent floues, indiscernables […]

N° 27 – DISPOSITIFS D’APPRENTISSAGE

Le détail de la gestion de la classe. Faire classe, c’est d’abord se demander ce qu’auront effectivement à faire les élèves, décider des moyens, des dispositions (matérielles, spatiales, temporelles), des groupements qui faciliteront les apprentissages. Comment mettre les élèves au travail ? Quelles consignes leur donner ? Comment enseigner avec des copies ? Comment faire réfléchir sur le travail, l’école, le travail en groupes, l’écriture ? Des analyses et des propositions didactiques.

Les articles sont téléchargeables sur cette page.

Sommaire

Des dispositifs introuvables pour d’impossibles gestions / S. Suffys 7


Apprendre, oui mais dans quelles conditions ? / C. Féliers 33


Enseigner : une expérience de la précarité / S. Polomé 55


Quelques dispostifs (principes) pour créer un espace d’enseignement / F. Darras, M.-P. Vanseveren 59


Travail de groupe, interactions, apprentissages / M.-M. Cauterman 67


Le travail en groupe ou comment dépasser quelques conceptions naïves / F. Polomé 81


Grandeurs et misères des modes d’emploi pour l’abstraction. (Quelques interrogations à partir de L’Apprentissage de l’abstraction de B.-M. Barth) / É. Nonnon 85


Pour des consignes floues / M.-M. Cauterman, I. Delcambre 115


Dialogue d’élèves et production textuelle. Activité métalinguistique pendant le processus de production d’un texte argumentatif / A. Camps, T. Ribas, O. Guasch, M. Milian 133


Écrits sociaux de référence et interaction / G. Turco 157


BEP : quelques dispositifs d’aide à l’écriture / M. Calonne 173


Dispositifs autour d’un document simple: la copie d’élève / S. Raffier 187


Lectures méthodiques et dispositifs de travail / N. Denizot, C. Mercier 193


Apprendre à conter pour apprendre à lire / V. Sanguinette, L. Usai 217


La dictée à l’enseignant : un dispositif efficace de la maternelle à l’université ? / B. Daunay 223


Dispositifs d’évaluation au brevet des collèges / La rédaction 241


Des nouvelles du livre pour la jeunesse : narrateurs non humains / É. Vlieghe 245

Éditorial

Un contenu d’enseignement, même rénové, ne suffit pas pour faire classe ; un exercice, même d’allure dite novatrice, ne suffit pas non plus pour faire classe ; pas plus que le fait d’avoir enfin corrigé un paquet de copies, ou d’avoir trouvé un support d’allure jugée séduisante. Faire classe, c’est d’abord se demander ce qu’auront effectivement à faire les élèves pendant cette heure-là, décider des moyens, des dispositions (matérielles, spatiales, temporelles) qui leur permettront de réaliser au mieux ou au moins mal ce qu’ils auront à faire pour s’approprier tel ou tel savoir. C’est aussi se demander comment faire pour que les élèves aient la possibilité de mettre du sens à ce qu’ils ont à faire, à apprendre.
Tel est l’enjeu de ce numéro de RECHERCHES centré non pas sur ce qu’on fait en classe de français, mais sur comment on fait en classe de français : comment on y enseigne, comment on y apprend, comment on s’y installe, comment on s’y pose. […]

N° 26 – LANGUE

Comment « faire de la grammaire  » si l’on prend en compte le rapport (social) des élèves (et des professeurs) à la langue ? Peut-on enseigner en ignorant la diversité des usages linguistiques ? Propositions didactiques école/collège. Réflexions sur les nouveaux programmes de 6e.

Le numéro est en vente sur notre site. Les articles sont téléchargeables sur cette page.

Sommaire

Table ronde à Recherches 9


La langue : de quoi en perdre son français / C. Vargas 17


Et si maitriser la langue, c’était d’abord l’apprivoiser ?/ I. Lempens 33


Histoire de mots / C. Évrard 55


Travailler sur les prépositions au collège : l’exemple de PENDANT / D. Leeman 75


Entre coupeur de mots et tailleur de sens, sur le fil du rasoir, l’enseignant de grammaire / D. Fabé, S. Suffys 93


Production d’écrits et réflexion sur la langue. Quelques démarches sur les temps verbaux / M.-M. Cauterman, B. Daunay 111


Présentation de la 2e conférence internationale pour la recherches socioculturelle / 131


L’emploi des temps du verbe dans l’apprentissage de l’écriture de récits historiques / J. Dolz 133


Le rôle de l’autre dans les procédures métagraphiques / J. David, J.-P. Jaffré 155


Quand « bouteille » s’écrit avec un « f ». Quelques réflexions à propos des référents de lecture au CP / P. Heems 169


Touche pas à mon texte! Quels écrits de référence en grammaire ? / F. Calame 177


Difficulté de maitrise du langage ou dyslexie / P. Heems, M.-F. Desprez, I. Lempens 201


Mais qu’est-ce qu’une phrase ? / F. Darras, M.-M. Cauterman 209


L’amour des trois grammaires / I. Delcambre 221


Des nouvelles du livre pour la jeunesse : découverte d’un auteur, Gudule / É. Vlieghe 239

Éditorial

Le titre ne pouvait être GRAMMAIRE.
Pourtant le numéro 15 de RECHERCHES s’intitulait GRAMMAIRE-ORTHOGRAPHE. C’était il y a 6 ans. Le projet était alors d’explorer l’objet d’enseignement traditionnellement constitué derrière cet intitulé. Or, quels que soient ses avatars, le terme GRAMMAIRE continue à trop évoquer règles, analyses, prescriptions et interdits.
Choisir pour titre de ce numéro 26, LANGUE, présente le risque de laisser croire en l’existence d’un objet linguistique, unique et unifié, clairement identifiable par ses normes ou du moins, ses régularités. Mais la problématique posée dans les pages qui suivent ne se veut en aucun cas description d’un système linguistique ou de phénomènes linguistiques qui se définiraient indépendamment ou à côté des locuteurs, et qui seraient objets à enseigner. Tout au long de cette livraison, est plutôt formulée l’hypothèse de l’émergence de ce que l’on pourrait appeler la conscience linguistique du sujet parlant (ou écrivant, ou lisant) […]

N° 25 – LECTURE

Les apprentissages premiers : origines des échecs en lecture ? Que faire lire aux élèves en difficulté ? Au collège : quelles aides pour développer la compréhension (SEGPA) ? Lire de la littérature de jeunesse ? Lire en 3e d’insertion ? Au lycée, lecture intégrale en terminale L et en bac pro. La lecture à l’école maternelle : une histoire de partenariat école/familles.

 

Les articles sont téléchargeables sur cette page.

Sommaire

Comment aider nos élèves à comprendre ce qu’ils lisent ? / N. Desfossez 7


La littérature de jeunesse à l’école et au collège : quels enjeux ? / D. Fabé 37


Ils ne savent pas lire, pourquoi ? / I. Lempens 49


Lecture, questionnaire, questionnement / M. Lusetti 63


Lire : des risques partagés / F. Darras 89


Littérature de jeunesse et lecture en réseaux, quoi de neuf ? / É. Vlieghe 99


Une séquence d’apprentissage de la lecture méthodique / S. Marguet, C. Sauvage 123


Réflexion sur l’étude d’une œuvre complète en TL / C. Mercier 151


L’histoire du cure-dents et de la poule ou comment des élèves de classe d’adaptation ont découvert un « vrai » livre  / P. Heems 167


Que donner à lire à des élèves qui ne savent toujours pas lire ? / M.-F. Desprez 179


Quelques séances pour apprivoiser la lecture / M. Calonne 193


Un partenariat en lecture : un travail de réflexion pédagogique, didactique et sociologique reconduit / V. Peltier, N. Deregnaucourt 201


Les questions de compréhension : un outil ou un obstacle pour l’apprentissage de la compréhension ? / B. Daunay 215


À propos des non-lecteurs : quelques propos de non-lecteurs et d’une lectrice hors de propos / S. Suffys 223


L’horloge de Cartagena, ou la vraie mesure des tests à l’entrée en 6e / M. Bertoncini 237


Des nouvelles du livre pour la jeunesse : des recueils de nouvelles / É. Vlieghe 241

Éditorial

Le lecteur qui chercherait une quelconque cohérence dans ce numéro risquerait d’être en très grande difficulté. Cet état de fait tient certes aux choix de la Rédaction qui essaie de faire de chaque nouvelle livraison de la revue un objet de travail s’intéressant à tous les lieux où se joue l’apprentissage du français : l’école primaire, le collège, le lycée, les classes spécialisées… Cette hétérogénéité serait d’ailleurs une des spécificités constitutives de RECHERCHES. Mais ici, au fil des articles – plus juxtaposés que composés en résonance – le lecteur est comme balloté d’une problématique à l’autre et disons que derrière cette cacophonie il doit surement être question de lecture, de pratiques de lecture en classe.
Cette cacophonie se justifie d’abord par la grande rupture pédagogique qui s’opère aux alentours de la fin du CE1 : jusque là, quand il y a « lecture » à l’emploi du temps, l’élève a à lire, ou plus exactement à apprendre à lire c’est-à-dire à […]

N° 24 – FABRIQUER DES EXERCICES

Les exercices sont-ils utiles ? Suffit-il d’exercices pour que les élèves apprennent ? Aux élèves en grande difficulté, peut-on seulement proposer des exercices ? Pour alimenter ces interrogations, des propositions sur l’argumentation (LP, Lycée), le vocabulaire au brevet, discours direct/indirect, les pratiques de lecture en 3e, les activités de tri (CP) et la production de textes.

 

Les articles sont téléchargeables sur cette page.

Sommaire

De la lecture d’un récit de vie à la naissance d’un exercice autour de l’argumentation / M. Calonne 7


Notes pour un retour réflexif sur quelques exercices proposés jadis, aujourd’hui et demain dans Recherches / S. Suffys 21


Fouix ou comment j’ai inventé un certain exercice / D. Fabé 53


Exercices de tri / I. Lempens 65


Apprendre à « lâcher » sa classe (sans la laisser tomber) / F. Polomé 73


L’argumentation en lycée : analyse de manuels et propositions didactiques / N. Denizot 89


Une mission impossible : préparer un exercice / P. Heems, S. Dupuis-Caffarel 115


Détours à propos d’une petite fabrique d’exercices: aider à construire une compétence culturelle / M. Constant 123


Les mutations d’un exercice de grammaire / M.-M. Cauterman, B. Daunay, D. Fabé, S. Suffys 145


Des exercices à faire. De quelques modestes propositions pour diversifier les exercices en classe de français / Y. Reuter 165


Quand l’exercice est inconcevable / M.-F. Desprez 177


Le journal de l’année / A. Vautravers 189


Quand apprendre fait peur / A. Delreux 195


Des nouvelles du livre pour la jeunesse : des narrations complexes / É. Vlieghe 209

Éditorial

Il est de ces instants bénis où le métier d’enseignant parait facile, lisse : les élèves font l’exercice n° 7 de la page 77. Seuls moments de confusion à réguler : tous n’avaient pas le manuel, quelques-uns n’avaient pas de stylo, d’autres n’avaient ni cahier ni feuille. Rien que de très ordinaire donc. Et maintenant, hors toux et reniflements, la classe est silencieuse : ils sont au travail et pour s’en assurer eux-mêmes, ils – la plupart – recopient l’énoncé, malgré les injonctions – de moins en moins fortes au fur et à mesure que l’année scolaire avance – de l’enseignant. Certains font certes l’exercice n° 5. Peu importe. Ils font tout de même quelque chose : avec la date, bien souvent la règle et l’effaceur. […]